5 raisons qui me font préférer le bullet journal aux autres méthodes !

bullet-journal-outil-organisation-bujo-existmore

Eh oui encore ! Je sais qu’on entend parler partout du bullet journal et que vous devez vous dire « oh non pas encore !  » ou alors « yes un autre article ! » pour les adeptes, mais mon blog a une catégorie dédiée à l’organisation et je ne pouvais pas, ne pas parler du bullet journal (ou bujo pour le raccourci). Surtout que c’est un outil que j’utilise et que j’aime. Rassurez-vous, je vous passe la partie où j’explique ce qu’est un bullet journal, car ceci n’est pas l’objet de cet article et puis je suis sure à 90% que vous savez ce que c’est (on en entend tellement parler !). Néanmoins si ce n’est pas le cas et que vous ne connaissez pas ce qu’est le principe d’un bujo, je vous invite à me le demander dans les commentaires, je me ferai un grand plaisir de vous répondre ! Are you ready ? So let’s go !

Mes peurs face au bullet journal :

Avant de vous donner les cinq points que je trouve les plus utiles et appréciables au bullet journal, laissez moi vous raconter comment je me suis retrouvée à en avoir un entre les mains, comment je l’ai débuté, et quelles étaient mes peurs avant de le commencer. Parce que oui débuter un bullet journal peut faire peur avec toutes les attentes que l’on en a.

Tout d’abord étant une fan de l’organisation, oui une fan vous avez bien lu, c’est-à-dire que m’organiser est vraiment un plaisir pour moi,  j’ai entendu parler du bullet journal il y a bien longtemps. Mais je ne m’y suis pas tournée pour plusieurs raisons. La première est que ce carnet tout simple est devenu un phénomène de mode international. Tout le monde en parle, tout en vante ses mérites, il y a des articles (faut croire que je fais partie du « tout le monde »), des vidéos bref, on le voit partout !! Et ça j’en ai horreur. Donc j’ai fui, loin, très loin, de toute cette mode. Je ne comprenais pas tout l’engouement qu’il y avait autour de ce moyen d’organisation, et je ne le comprends toujours pas d’ailleurs même si je l’apprécie (rappelons le ça reste quand même un simple carnet vide…). Et la deuxième raison qui m’a fait fuir encore plus loin était l’aspect esthétique. Si je me lançais dans un bujo c’était bien évidemment pour avoir quelque chose de joli, d’esthétique, qui me plaisait, et étant complètement nulle en dessin et n’ayant aucune créativité, cela me paraissait impossible. Sans compter le temps que ça prend de tout faire ! Non non non ce n’était pas pour moi !

Et puis j’ai lancé mon blog, j’ai créé une catégorie organisation où je vous présente dans un premier temps tous les outils d’organisation pour que vous puissiez trouver celui qui correspond à vos besoins. Bien évidemment parmi ces outil il y a l’inévitable bullet journal. Et le hasard fait bien les choses puisque j’ai reçu au mois de novembre pour mon anniversaire un bujo.

J’ai donc commencé mon bujo seulement pour tester et pour vous en parler par la suite, avec plein d’aprioris et de préjugés en tête. C’est simple, j’étais persuadée détester cette méthode ! Mais c’est l’inverse qui est arrivé. Je vais vous expliquer pourquoi, malgré toutes ces peurs et ces préjugés, je continue d’utiliser aujourd’hui mon bujo et pourquoi je ne suis pas prête de le lâcher !

Article en lien : Les bases pour maîtriser l’organisation !

1 Un outil pratique :

Le premier point, le plus basique je l’avoue mais qu’il faut bien mentionner, c’est qu’avoir un bullet journal est vraiment pratique ! Pourquoi ? Tout simplement parce que, comme tout le monde le dit, il regroupe tout. Enfin tout ce que vous voulez. Vous n’avez plus besoin d’un carnet pour si et pour ça, et un autre pour ça, et une liste sur votre bureau. Non ! Vous avez tout ce que vous voulez au même endroit. Après, beaucoup de personnes regroupent absolument tout dans leur bujo, vie professionnelle comme vie personnelle. Mais vous pouvez seulement le consacrer à votre vie professionnelle, ou seulement à votre vie personnelle ou juste pour un projet, vous voyez ? C’est vraiment comme vous le souhaitez et comme vous préférez. Personnellement, par exemple, tout ce qui est développement personnel est dans un autre carnet et mon bujo me sert essentiellement à tout ce qui est travail. Je me vois mal mélanger les deux. Mais encore une fois c’est selon vos envies !

Article en lien : Mon Bullet Carnet : Un super outil d’organisation !

2 Etre libre :

bullet-journal-outil-organisation-bujo-liberte-existmoreL’autre grande qualité qu’a cet outil, c’est la liberté que l’on a. Alors elle peut faire peur au début certes, être intimidante, mais une fois que l’on a surpassé cela ce n’est que du plaisir ! Vous avez besoin d’une grande page mensuelle ? Ou plutôt d’une petite ? Avec un jour par page ? Ou une semaine par page ? C’est comme vous le souhaitez ! 

 C’est la magie du bujo, être libre d’en faire ce que l’on veut ! Que ce soit pour si ou pour ça, que ce soit comme ci ou comme ça, c’est votre bujo, c’est votre organisation, c’est votre choix. Vous n’avez que des pages blanches devant vous, à vous de les organiser comme vous le souhaitez en fonction de vos besoins. C’est vraiment un avantage indéniable du bullet journal. Il se personnalise au maximum pour vous convenir (après forcément ça nécessite du temps, on ne peut pas tout avoir !)

Article en lien : Mes cinq conseils organisation indispensables pour les blogueur(se) !

3 Développer sa créativité :

Ce point est mon préféré : la créativité. Le côté pratique est certes appréciable mais d’autres outils d’organisation peuvent l’être tout autant. La liberté est un gros avantage également, mais l’on peut s’adapter aux autres outils, comme on l’a toujours fait avant l’arrivée du bullet. Mais la créativité, elle, elle n’est pas présente dans les autres outils et elle fait un bien fou ! C’est là que je me rend compte qu’on ne la travaille que très rarement. Bien souvent elle est extérieure à notre quotidien.

Alors oui le bujo n’est pas forcément la meilleure façon de mettre en marche notre créativité, mais allier l’organisation à la créativité, pour moi en tout cas, c’est le combo parfait. Ce n’est pas toujours facile je l’avoue. Au début on ne sait pas trop par où commencer d’autant plus que les modèles que l’on nous expose sont des œuvres d’art ! Mais il faut se lancer, et petit à petit on apprend quelque techniques. J’ai cherché et je me cherche encore mais c’est devenu un réel plaisir de planifier ma semaine. En fait non seulement avec le bujo on apprend à développer notre créativité, ce qui fait un bien fou, mais en plus on s’étonne. Au final nous arrivons tous à avoir un bullet esthétique, qui nous ressemble et qui répond à nos besoins !

Donc le développement de la créativité dans cette méthode est vraiment un point intéressant qui peut plaire à beaucoup de monde.

4 Rechercher à s’améliorer :

bullet-journal-outil-organisation-bujo-ameliorer-existmoreCe que j’entends par la recherche d’amélioration, c’est que le bujo donne envie de s’améliorer, à mon sens. On a envie d’évoluer, de trouver de nouvelles mises en page, d’apprendre à mieux calligraphier nos titres etc. En fait, le bujo est bien plus qu’un outil d’organisation et c’est pour cela que certains ne s’y retrouvent pas je pense. C’est une activité en soit, voir même un art pour certains. Avoir un bujo selon moi, ne signifie pas qu’organisation mais aussi dessin, imagination etc.  Et c’est en cela que ça donne envie sans cesse d’en apprendre plus, et de s’améliorer, de chercher à toujours se renouveler. Vous le verrez lorsque dans un prochain article je vous montrerai mon bujo, j’ai évolué et changé dans mes mises en page, mes couleurs, etc. C’est un réel plaisir de voir l’avancée !

5 Un bullet journal pour ne plus culpabiliser :

Autre point important selon moi, c’est que le bujo apprend à déculpabiliser. Oui je sais ça parait un peu bizarre. En fait, quand vous arrivez devant votre page blanche et que vous voulez en faire quelque chose de réussi, qui vous convienne, parfait, sans aucune rature, vous n’avez qu’une seule peur : tout gâcher. Du moins c’était la mienne. J’avais peur d’oublier quelque chose, de me tromper, de faire des ratures. Mais dans un bullet journal, forcément on se trompe à un moment donné, forcément à un moment d’inattention on va oublier quelque chose etc, et vous savez quoi ? Ce n’est pas grave ! C’est le but du jeu ! Votre bujo n’a pas à être parfait.

C’est justement dans le « comment » vous allez réparer vos erreurs que se trouve quelque chose d’intéressant. Tout simplement ça permet d’apprendre à déculpabiliser et à trouver des moyens pour passer outre ces petites erreurs. Ça va peut-être vous paraître très abstrait tout cela, mais c’est un avantage important que je trouve à cette méthode d’organisation. Aujourd’hui je n’ai plus peur de commencer une nouvelle page parce que si je la rate ce n’est pas grave, je trouverai une solution et puis il y a d’autres pages après celle-ci.

On peut très facilement élargir cela à notre quotidien en général. Ne pas avoir peur de se lancer. La perfection n’existe pas,  alors mieux vaut vous lancer plutôt que ne jamais commencer. Au moins là vous aurez quelque chose.

Voilà les cinq points qui me tiennent à cœur dans le bujo et qui expliquent pourquoi finalement je le préfère aux autres outils d’organisation (qui sont tout aussi bien mais ne répondent tout simplement pas aux mêmes besoins).  Je suis curieuse de savoir, si vous utilisez un bujo, quelles sont vos raisons et si vous ne l’utilisez pas pourquoi ?

22 Comments on “5 raisons qui me font préférer le bullet journal aux autres méthodes !”

    1. Ah merci beaucoup !! Je pensais que cet article n’allait pas te plaire du tout ! Alors voir ce petit commentaire ne peut me faire que super plaisir 🙂 J’ai réussis à te « convaincre » ahah, j’ai atteint mon objectif ! Merci Vanessa encore une fois pour ton passage, bisous 🙂

  1. Hello !

    Pour ma part j’ai adhéré au bujo depuis septembre (au départ un simple cahier de brouillon, pour voir un peu les catégories que j’aimais ou non, et si j’aimais la méthode)

    Depuis, je ne me vois plus faire sans. De mon côté, il est plutôt minimaliste. J’ai besoin de quelque chose de pratique et rapide, donc les doodles etc, je les laisse aux autres (sauf ennui extrême sur la route des vacances ou dans le train, où là je griffonne quelques petits dessins…)

    Les seules fantaisies que je m’accorde, ce sont quelques collages de photos, et l’utilisation de washi tape (super pratique pour servir de repères sur la tranche des pages !)

    Chouette idée d’article en tout cas 🙂

    1. Merci beaucoup Klo’ ! J’aime bien l’idée du cahier de brouillon avant de commencer pour voir si le principe te plaît ! Après tu vois c’est ça que j’aime dans le bujo, c’est à dire que toi tu cherches quelque chose de pratique et de rapide et ça te convient, et moi j’aime le côté créatif et ça me convient. C’est vraiment en fonction de chaque personne et ça c’est appréciable 🙂 Au plaisir de te revoir !

    1. Merci Céline ! J’ai essayé de l’aborder de façon personnelle (pour ne pas faire un article comme tout le monde^^) et de façon sincère et honnête ! Ne mets pas de « mais » à ta phrase « il est tout simple, mais tellement bien ». La simplicité va avec le côté pratique et personnel. On a pas tous besoin d’en faire une oeuvre d’art, et heureusement sinon peu de personnes pourraient l’utiliser 🙂 Tant qu’il te convient à toi c’est le principal ! A bientôt !

  2. Coucou 👋 je trouve ton article super car moi aussi j’ai débuter un bujo pour les intimes et sa me plaît assez de pouvoir suivre quelques paramètres de ma vie .. moi aussi au début j’a eu un peu peur du côté esthétique de la chose je suis pas très bonne en dessin 🤔.

    Les Chroniques d’Affi’

    1. Merci Marilyn pour ton passage ! Je me sens moins seule d’avoir eu peur ahah ! Mais au final, on s’y accommode bien ! Je suis contente que tu ais trouvé une méthode qui te convienne 🙂 Au plaisir de te revoir !

    1. Merci pour ton commentaire Elodie ! Ne te force pas, si tu n’en as pas besoin, à quoi bon le commencer. En revanche si tu en ressens le besoin et l’envie alors je ne peux que t’encourager dans cette voie. J’espère que ça te conviendra et j’espère avoir pu te rassurer quant au commencement d’un bullet qui a l’air en apparence compliqué mais qui ne l’ai pas tant que ça 🙂 Au plaisir de te revoir !

  3. Je suis d’accord avec toi, c’est super un Bu’Jo’ ! Cela permet vraiment de développer sa créativité et surtout de le faire à son image !
    Au début, quand j’avais commencé mon premier, j’avais voulu le faire avec plein de décorations et de couleurs… mais cela me prenait vraiment trop de temps, donc la nouvelle version je l’ai simplifiée ! Tu peux la retrouver ici si cela t’intéresse :
    https://eclatdesoit.com/2017/11/24/bullet-journal-1-an-apres/

    1. Merci pour ton partage Morgane ! Voilà, c’est exactement ça que j’aime, pouvoir évoluer, le faire à son image. Et si un jour tu as plus de temps ou que tu as l’envie de recommencer à faire un bujo avec des décorations rien ne t’en empêchera parce que c’est l’avantage du bujo : être libre et pouvoir évoluer comme on a envie ! Je vais regarder ta version avec grand plaisir (j’aime bien voir les différents bujo, c’est toujours inspirant !) Au plaisir de te revoir 🙂

    1. Merci pour ton passage Claire ! J’ai envie de te dire, si tu as l’habitude de faire tout au feeling et que ça marche pour toi comme ça, alors ne change pas. Tu peux tester bien sûr et j’espère que ça te plaira, mais ne te force pas ! A bientôt 🙂

  4. Tu me redonne envie d’en refaire un ! J’en avais un que j’ai terminé fin 2017, et ensuite j’ai pas eu le temps d’en refaire un ! Mais maintenant il faut que je m’y remette ! En attendant j’ai un agenda basique mais ça me soule lol
    Merci pour cet article !
    Des bisous

    Mamma panda

    1. Merci à toi Celia pour ton commentaire ! Eh bien, je suis contente de te redonner envie ! Surtout que si tu en as déjà eu un, et que tu avais aimé, je comprends ton envie ! Je pense que j’aurai du mal à me remettre à un agenda basique maintenant que j’ai testé le bujo. Je me sentirai frustrée de ne rien pouvoir changer ! Je pense que le seul cas où je me remettrais à l’agenda ça sera pour un agenda Mr Wonderfull parce que je les trouve vraiment top ! Bisous à toi 🙂

  5. Je suis d’accord sur les points que tu évoques. Cependant, je ne compte toujours pas céder. Je préfère continuer comme je fais, c’est-à-dire avec un carnet et mon téléphone. Je m’y retrouve comme ça. C’est bien le principal non ? 🙂

    1. Bien sûr que c’est le principal, tu as bien raison ! Je ne cesse de répéter que le principal est de trouver la méthode qui fonctionne pour nous, et qu’un outil ne peut pas convenir à tous le monde. Moi je suis juste là pour tous les présenter ! Merci pour ton passage, à bientôt 🙂

    1. Ah je comprends tout à fait ! C’est vrai que ça demande du temps, et c’est normal que ça ne puisse pas convenir à tout le monde ! Du moment que tu as trouvé ce qui marche pour toi, c’est le plus important 🙂 Merci pour ton commentaire, au plaisir de te revoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.